samedi 24 juin 2017

Silence radio

Alice Oseman
Synopsis :
Écoute ta propre voix…
"Je suis Frances, Frances la sérieuse, la solitaire, la discrète. Je passe mon temps à étudier. J’ai un seul objectif : entrer à Cambridge après le bac.

Je suis Frances, la vraie Frances. Je suis fascinée par le mystérieux Silence Radio et sa chaîne Youtube Universe City. J’aime rire et j'aime dessiner.

Et puis je rencontre Aled. Avec lui, je peux enfin être moi. Avec lui, je vais enfin avoir le courage de trouver ce qui compte vraiment pour moi."
Coûte : 16 € 95
415 pages
En grand format
Nathan
Sorti en 2016.

Un grand merci à Samia Chauvin et aux éditions Nathan pour ce livre !
Mon avis sur un autre livre de l'auteure : l'année solitaire
Ma critique : l'année solitaire  est un des romans de chez Nathan qui m'a le plus marquée et fait découvrir la plume d'Alice Oseman, une auteure que j'avais trouvée talentueuse même si je sais que les avis sur ce premier livre étaient variés. J'étais ravie de découvrir le deuxième roman de l'auteure, silence radio.

  Pour autant, même si j'ai passé un bon moment avec silence radio, il n'aura pas été une aussi bonne découverte. Je ne saurais expliquer pourquoi, je pense que je n'étais juste pas autant emballée, que l'héroïne ne m'a pas autant touchée et que ses pensées ne sont pas entrées en résonance avec les miennes comme je m'y attendais. Si on met cette petite déception de côté, sans cette attente, silence radio est un livre très sympathique et je préfère parler dans cette chronique de ce qui m'a plu dans ce livre.

  Le personnage principal, il faut bien le dire, m'a surprise. Il s'agit de Frances, une lycéenne qui se définirait elle-même comme asociale et n'a pas de véritables amies bien qu'elle ait une bande au lycée. Je ne m'attendais pas à une telle thématique et ce sujet m'a ébranlée, c'est un sujet qui m'a toujours paru sensible. Frances a été un personnage très dur à cerner : toute en complexité, j'ai eu l'impression de découvrir de nouvelles facettes de sa personnalité tout au long de l'histoire. J'ai l'impression qu'en comparaison, tous les personnages de mes précédentes lectures étaient figés, clichés et restant dans les cases imparties au début de leur histoire. Ici, pas de ça : Frances révèle toujours un peu plus d'elle, et parfois de manière contradictoire, un peu à la manière d'un être humain, en fait.

  J'ai beaucoup aimé les dialogues entre Frances et Aled. On sent qu'une vraie amitié s'est instaurée entre eux dès le début et avec ce livre c'est vraiment de ça dont il s'agit : d'une histoire d'amitiés. Il ne s'agit pas d'un roman ambitieux où les retournements de situation sont tous plus surprenants les uns que les autres, mais Alice Oseman a parfaitement réussi à mener sa barque : son livre tient la route, l'histoire est touchante et j'ai eu une sensation de renouveau en lisant ce livre sur l'acceptation de soi et l'amitié.

  Ce livre m'a fait réfléchir à pas mal d'aspects évoqués par Frances : le rapport à l'école et à l'excellence, aux amies, les relations familiales. J'ai adoré le personnage de Reine qui apporte une touche détendue aux échanges entre les personnages, tandis qu'il m'a fallut du temps pour comprendre Aled. Un certain personnage m'a tout simplement filé des frissons tellement son sadisme était convaincant. En revanche, la mère de Frances m'a plu par son acceptation totale de sa fille, quels que soient ses résultats.

  Alice Oseman, encore une fois,  a fait les choses à sa manière et je l'ai bien ressenti : silence radio est un roman que j'ai lu d'une traite, un roman doux et violent à la fois, où les personnages semblent se réinventer constamment pour nous toucher chaque fois un peu plus, où la réalité de Frances et Aled semble toucher la notre. Ce n'est pas l'année solitaire (pour moi !), mais c'est un bon livre, et je m'en rends encore mieux compte maintenant que j'y réfléchis à tête reposée.

Bon livre... 3/5 ~

14 commentaires:

  1. Je ne sais pas trop si je voulais le lire, mais peut etre que je vais le faire :)
    Merci pour ta chronique !

    RépondreSupprimer
  2. C'est fou je n'ai JAMAIS entendu parler de ce livre ^^'' Par contre L'année solitaire me tente bien, je crois d'ailleurs que c'est en partie toi qui m'avait donné envie de le lire ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est sorti il y a pas longtemps en France, c'est peut-être pour ça ^^
      C'est super ! :D J'espère vraiment qu'il te plaira, étant donné qu'il est vraiment particulier.

      Supprimer
  3. Je me meuuuuuuurs de le lire.
    Bientôt, ce sera fait.
    Juré.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois en ta parole, surtout pour les livres ^^ bonne future lecture :D

      Supprimer
  4. J'avais repéré sa jolie couverture mais il est vrai qu'on n'en entend que peu parler. Pourtant il semble proposer un joli potentiel.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, et c'est dommage :/ l'année solitaire avait fait plus de bruit, mais je pense que l'un comme l'autre valent la peine d'être découverts.

      Supprimer
  5. Je ne connaissais pas du tout avant de lire ta chronique mais pourquoi pas :)

    RépondreSupprimer
  6. On entend peut parler de livre mais ce que tu dis m'intrigue...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bien dommage !! C'est vrai que je l'ai vu pratiquement nulle part :o c'est un livre très particulier qui mérite de l'attention je trouve ^^

      Supprimer
  7. J'aime bien les histoires traitant de ces thèmes, alors pourquoi pas :) !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si ces thèmes te plaisent je te le conseille bien, d'autant plus qu'on y accroche facilement :)

      Supprimer

Merci pour votre commentaire ♥

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...