dimanche 10 septembre 2017

Le silence des sirènes

Sarah Ockler
Synopsis :
Elyse rêvait de devenir chanteuse, jusqu'à ce qu'un accident la rende muette... 
Elyse, promise à une belle carrière de chanteuse, doit partir en tournée avec sa sœur jumelle. Mais elle devient muette suite à un accident en mer. Du jour au lendemain, Elyse perd ses repères, ses rêves, sa joie de vivre... Elle se réfugie alors chez sa tante, à Atargatis Cove, petite ville portuaire portant le nom d'une sirène légendaire. Là-bas, elle s'isole, passant ses journées à écrire des poèmes sur le flanc d'un bateau échoué. Heureusement, elle rencontre bientôt Christian, séduisant bad-boy, et son jeune frère, Sebastian, qui rêve d'être une sirène. Avec eux, elle va décider de sauver la ville, menacée par un projet touristique, et surtout... retrouver le goût de la vie.
Coûte : 16 € 95
En grand format
457 pages
Nathan
Sorti en 2017. 

Je remercie grandement les éditions Nathan ainsi que Samia Chauvin pour l'envoi de ce livre !
Mon avis sur d'autres livres de l'autrice : #scandale - cet été-là -
Ma critique : le silence des sirènes est le troisième roman de Sarah Ockler que j'ai l'occasion de lire, et il s'est révélé être le plus réussi. #scandale avait été une franche déception et cet été-là rien de plus qu'une bonne lecture ; le silence des sirènes, sans être un roman que j'ai franchement aimé et adoré, a été bien plus à la hauteur que ses prédécesseurs.

  Le roman commence de manière dramatique et nous rappelle tout au long de l'histoire à quel point ce qu'a vécu Elyse, le personnage principal, est tragique. Victime d'un accident qui lui fait perdre sa voix, elle part se réfugier chez de la famille se trouvant loin de chez elle. Cette histoire est donc celle d'un deuil, le deuil de sa voix. C'est aussi une histoire où Elyse apprendre à retrouver ses repères, à trouver qui elle est sans cette voix qui lui assurait toute sa vie en tant que chanteuse prometteuse.

  Le roman est assez inégal car il traîne en longueur sur la majorité du roman pour s’accélérer vers les cent dernières pages. J'ai trouvé que certains passages auraient pu être supprimés ou condensés pour rendre le roman moins épais. Comme on suit Elyse dans une routine où elle échange avec les habitants de la ville où elle se trouve et retape un bateau, il s'agit d'une certaine routine. Et qui dit routine dit impression de lire souvent les mêmes passages. Malgré ça, l'histoire était intéressante à suivre mais aurait gagné à être moins portée par une certaine forme d'habitude.

  Ce que j'ai aimé dans ce roman tient principalement aux personnages : ils peuvent paraître clichésmais ne m'ont pas du tout semblé comme ça car ils sont réellement fouillés. Leur personnalité a été très approfondie et on sent un réel travail de l'autrice pour fournir des personnages aussi authentiques. Cela donne une peletée de personnages qui peuvent être tout aussi bien extrêmement attachants et beaux (Kirby, Elise, Christian, Sébastien et j'en passe) comme des personnages qu'on apprécie nettement moins. L'histoire d'amour (car il en faut bien une !) m'a paru réussie et crédible et je ne m'étendrai pas plus dessus pour ne pas gâcher la surprise.

  Néanmoins, ce que j'ai le plus apprécié avec ce livre, c'est le point de vue féministe qu'on peut déceler. Eh oui, Sarah Ockler met les pieds dans le plat ! Plus que féministe, ce roman est l'image de l'accmplissement de soi, une leçon pour ne pas se laisser marcher sur les pieds et pour s'affirmer. Cela donne lieu à une analyse poussée sur le sentiment d'impuissance et à l’interdiction d'abandonner pour poursuivre ses rêves. L'autrice a d'ailleurs écrit une note particulièrement forte à la fin du roman. Ce point de vue féministe et bienveillant a été pour moi une bonne surprise.

  J'ai trouvé plusieurs points sur lesquels j'ai à redire à propos de ce livre, mais dans l'ensemble l'histoire m'a plu : c'est une histoire qui peut être banale, mais qui est bien plus que celle d'un drame ou d'une romance. C'est surtout l'histoire d'une lutte de tous les jours qui délivre de beaux messages et nous fait découvrir des personnages authentiques. Qui plus est, je me doit de faire remarquer cette couverture, que je trouve tout-à-fait poétique et en accord avec le reste du roman.

Bon livre... 3/5 ~

Et une citation pour clore le tout :
"Les mots me brûlaient la langue. Je rêvais de le jeter dehors en lui expliquant qu'en général, quand on éprouvait le besoin de se présenter comme un "ardent défenseur de la parité", c'est qu'on ne l'était pas."



13 commentaires:

  1. Les avis sont assez mitigés sur ce livre, je crois. Ça reste une réécriture qui me rend curieuse et ton avis me rassure un peu :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce que j'ai vu aussi, j'ai l'impression qu'il n'y a pas beaucoup de chroniques tempérées ^^
      Je ne l'avais pas du tout envisagé comme une réécriture, mais c'est vrai que c'est criant pourtant :)

      Supprimer
  2. J'ai eu un peu de mal avec ce roman, je ne suis pas entrée dedans :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce que j'avais vu dans ta chronique, qui m'avait fait un peu peur XD je pense que je comprends ton "blocage", même si je n'ai pas eu le même.

      Supprimer
  3. J'aimerais bien le lire. J'ai déjà lu Cet été là et l'avais bien aimé, sans plus, donc pourquoi pas en découvrir un autre de la même auteure !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu as aimé la plume de Sarah Ockler dans cet été-là, tu devrais alors aussi l'apprécier ici :D même si elle est différente, y a des chances !

      Supprimer
  4. Je ne connaissais pas du tout, mais je pense que ça peut me plaire, si ce n'est pas trop cliché ! =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça dépend de chacun, mais je ne l'ai pas du tout ressenti comme ça en tout cas, en dépit du résumé ;)

      Supprimer
  5. Ce livre me tentait bien parce qu’apparemment, c'est une réécriture de La petite sirène mais, les avis mitigés me laissent hésitante.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est le cas même si je ne l'ai pas du tout gardé en mémoire pendant ma lecture x)
      J'ai vu récemment plusieurs avis beaucoup plus positifs qu'à sa parution ! Difficile de savoir à l'avance, donc...

      Supprimer
  6. En lisant le résumé, j'ai trouvé qu'il y avait peut-être trop de thèmes abordés pour que j'y trouvé mon compte, mais tu me rends quand même curieuse... À bannir, donc, si je tombe dessus...

    RépondreSupprimer
  7. Ohh et bien tu me donnes envie de m'y mettre ! Il est temps que je le sorte de ma PAL qui n'en finit plus ahah

    RépondreSupprimer

Merci pour votre commentaire ♥

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...