mercredi 3 octobre 2012

Lottie Biggs n'est presque pas cinglée tome 1


Hayley Long
Synopsis :
Je m'appelle Lottie Biggs. Ce que j'adore, c'est les teintures pour cheveux. J'ai aussi une passion pour ma copine Goose. Goose se défini comme une existentialiste absurdiste. En d'autres termes, elle trouve l'existence absurde. Mais toutes les deux -et ça, c'est pas absurde- on craque pour Neil. Goose a même écrit une chanson pour lui ; ils sortent ensemble maintenant. Et moi, je deviens cinglée, mais alors, complètement cinglée.
Critique de l'édition :
Drôle, spontanée, complètement cinglée. C'est tout Lottie Biggs. Ou presque...
Note : 5/5
Ma critique : Lottie Biggs aime se teindre les cheveux et son amie Goose. Mais elle se sent trahie par elle quand celle-ci sort avec Neil. Autre chose, elle vient d'avoir quinze ans et elle a complètement oublié. On suite donc une fille avec ses problèmes, qui ne font que s'amplifier, maintenant qu'elle a été prise la main dans le sac en train de voler à son job...
  Je ne connaissais avant ni l'auteur vu que c'est son premier roman ni la série, mais elle m'a tout de suite plu. D'une part parce qu'il y a des dessins en rapport avec le roman mais très drôles et bizarres. Mais surtout, on prend plaisir à suivre ses aventures car elles sont vraiment bien racontées. Au point qu'on se demande si elles n'ont pas été vécues... On découvre l'avis de l'auteur sur beaucoup de choses, différents opinions, parfois répétées plusieurs fois.
  Vu le résumé, j'ai pensé que Neil allait avoir une place importante dans l'histoire. Mais même pas, ce qui m'a un peu déçue. Lottie ne fait pas la gueule à Goose. Goose se fait tromper par Neil. Il fallait s'y attendre. Par contre le fait que Lottie se mette à voler  et pour le moins inattendue mais cool, tout comme l'idée du travail personnel (qui n'était pas très claire au début) d'où le titre, qu'on ne comprend pas trop au début. Par contre, ce qui ne change pas, c'est l'amour. Comme dans tous les romans dans ce genre qui se respectent, Lottie va finir par trouver le vrai amour, naturel, à la fin du roman. Tant que c'est bien écrit, je n'ai pas trop d'avis dessus, c'est à vous de voir si cette reprise vous agace ou pas. Enfin, on va parler du problème psychologique que soulève ce roman. Car il n'est pas vraiment comme ceux où les filles parlent de leur passion, contrairement à ce qu'on pourrait pense en lisant le résumé. Beaucoup d'ados sont sûrement dans le même cas que Lottie, ce roman pourrait presque être un guide pour savoir si vous avez oui ou non un trouble mental ! Sincèrement, je pense que Hayley Long a assez bien su dire ce que pouvaient ressentir ces personnes. D'ailleurs on voit que Lottie change du tout au tout (ou presque) après avoir consulté le Dr Edwards...
  En bref, un roman pour s'amuser qui reste un peu sur les sentiers battus mais soulève un problème intéressant et donne envie de lire la suite.
coûte : 5, 50 € ou 10, 10 €
254 pages
En poche et en grand format
Le livre de poche jeunesse
Sorti en 2009
challengepalezero
100-girly4.jpg

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour votre commentaire ♥

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...