mardi 23 juillet 2013

Raison et sentiments


Jane Austen
Synopsis :
En amour, comme en tout, rien n'a changé depuis le XIXe siècle de Lady Jane. Si la fougueuse Marianne s'abandonne à une passion qui menace de lui brûler les ailes, la sage Elinor prend le risque de perdre l'amour à force de tempérance. Raison et sentiments : impossible équation ? Les deux jeunes femmes devront apprendre de leurs vacillements. Pour le meilleur et pour le pire.
380 pages
Sorti en 1795.



Ma critique : l'été dernier j'avais lu Orgueil et préjugés ainsi que Lady Susan, dont j'avais beaucoup entendu parler. J'avais tellement aimé que j'ai décidé de retenter l'expérience cet été avec Raison et sentiments. Bien que j'ai préféré Orgueil et préjugés à celui-ci, je 'ai beaucoup aimé, car on ne peut pas changer lady Jane du tout au tout, et ce livre est, encore une fois, une pure merveille à découvrir.
  Dans le début du récit, on découvre la situation fort agréable qui était celle d'Elinor et Marianne. Mais bientôt, tout change. Par un malheureux concours de circonstances, elles se retrouvent avec leur mère et leur soeur, à devoir quitter leur propriété pour un petit cottage. Elles y font un nombre impressionnant de rencontres, toutes très différentes les unes des autres. L'action se déroule très lentement ; l'auteur prend le temps de nous faire découvrir leurs sentiments et les diverses relations des héroïnes, ce qui m'a parfois fait un peu languir car je voulais savoir le fin mot de l'histoire. Certains moments m'ont aussi parus improbables, mais très vite expliqués. Quant à la fin de l'histoire, elle est tout simplement super. C'est exactement celle que je souhaitais et je pense que je vais faire de beaux rêves après ces dénouements inespérés.
  Marianne, dans la première partie de l'histoire, celle où elle fait la connaissance de Willoughby, m'a pas mal énervée. Je n'arrivais pas à comprendre son manque de sympathie et son indifférence vis à vie du reste du monde, ainsi que son inconscience. Elle finit néanmoins par devenir mature et réfléchie, complètement transformée par une certaine action. Elle finira par trouver le bonheur, mais cela tout à a fin, et de façon si précipitée en comparaison du reste du roman, que j'ai été un peu frustrée. J'attendais ça avec tellement d'impatience ! Et je n'ai eu droit qu'à une dizaine de lignes comme explication du nouveau bonheur de Marianne... Pour Elinor, on pourrait dire qu'elle est très différente de sa soeur. Je n'ai pas dit que Marianne était méchante ou quoi que se soit, mais j'ai préféré le caractère plus posé de l'aînée, qui, tout au long de l'histoire, s'est chargée des plus horribles besognes. C'est principalement à travers ses yeux que l'on a vu l'histoire d'amour de Marianne se développer et d'après moi, c'est elle qui a le plus de bon sens (j'ai trouvé la mère un peu irresponsable par moments). L'histoire d'amour d'Elinor, quant à elle, est presque inexistante. Tout comme avec la mini série adaptée du roman, je me suis rendue compte avec surprise, au milieu de l'histoire, qu'il y avait un prétendant et une histoire d'amour. Elle était bien trop cachée et subtile pour moi, et la raison était à ce moment-là bien trop présente. Quant au reste des personnages, mon avis sur eux changeait au fur et à mesure que leurs actes et paroles évoluaient. Je n'ai eu pour aucun de ces personnages une opinion fixe !
  Le style d'écriture de l'auteur, comme on peut s'en douter, est agréable, et pas du tout rudimentaire. De nombreuses périphrases décrivent les personnages et leurs émotions, et cela en plus du vocabulaire, il a parfois été difficile de comprendre ce qui était écrit. J'ai en plus l'impression que le langage de Jane Austen déteint sur moi (ce n'est pas du tout une mauvaise chose) !
  Encore une fois, une perle rare, à lire pour les amoureux des classiques et des histoires d'amour. J'ai été dans l'impossibilité de quitter ce roman tant que je n'ai pas fini de le lire. Nouveau coup de coeur qui me fait encore plus aimer cette plume douce et l'univers Austennien.

Ma note : 9/10
Un bon petit livre !




 

12 commentaires:

  1. Il est dans ma PAL d'août, une lecture que j'ai hâte de découvrir mais qui m'impressionne tout de même !

    Bisous :)

    RépondreSupprimer
  2. Un livre qui, à coup sûr, va aller dans ma liste.
    Je suis très friande de ce genre de lecture, simplement j'ai mes périodes.
    Merci pour ton superbe avis.
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi les périodes c'est l'été ^^ de rien (et merci !) bisous bisous !!

      Supprimer
  3. Je l'ai lu aussi mais je n'avais pas franchement accroché... En fait j'avais trouvé le début long peut être que je n'étais pas dans un bon moment pour lire ça je ne sais pas trop...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que si c'est parce que tu n'avais pas la tête à ça, tu pourras le relire, car même si ce n'est pas le meilleur, moi j'ai beaucoup aimé ;)

      Supprimer
  4. Je vais noter celui-ci.
    Etant fan des classiques (même si en ce moment je les délaisse un peu), j'aime beaucoup ce style.
    Merci pour ton article.
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonne lecture (vite !) avec raison et sentiments, il est vraiment bien :) bises !

      Supprimer
  5. Il faudrait que je le lise :), tellement de classiques qui me font envie!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il est bien (c'est du Jane Austen, en même temps !), mais j'avoue avoir préféré orgueil et préjugés :)

      Supprimer
  6. Personnellement, j'ai lu Orgueil et préjugés ainsi que Raisons et sentiments et j'ai eu beaucoup de mal avec les deux... Je vais sans doute tenter un troisième roman de cette auteure et si ça ne me plaît pas, je ne pense pas continuer.... :S

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que le troisième sera le bon, alors ! Moi j'avais lu lady Susan, une nouvelle qui se lit vite et change un peu, en quelque sorte, de ces deux-là.

      Supprimer

Merci pour votre commentaire ♥

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...