mercredi 18 décembre 2013

Instinct tome 1

Vincent Villeminot
Synopsis :
Tim ne garde qu'un souvenir troublant de l'accident. Quand il a repris conscience, il était une bête féroce, avide de chasse et de sang. A-t-il rêvé ?

Ce n'est pas l'avis du professeur McIntyre, psychiatre singulier, qui l'emmène dans son institut de recherche où vivent d'autres initiés, tous sujets à des métamorphoses animales. C'est là que Tim rencontre Shariff et surtout Flora, une jeune fille séduisante et insaisissable...
Coûte : 15, 90 €
373 pages
En grand format
Nathan, blast
Sorti en 2011.

Ma critique : j'avais trouvé ce livre dans une brocante pour pas cher, et comme j'en avais un peu entendu parlé, je me suis dit que ça serait l'occasion de tester. Après ça, il a poireauté un long moment dans ma pal ; je repoussais toujours ma lecture, j'avais toujours un roman prioritaire. Or début décembre je suis allée au salon du livre de Montreuil et j'ai pu rencontre l'auteur, Vincent Villeminot. C'est après cette rencontre que j'ai décidé de me plonger dans ce roman. Et je ne le regrette absolument pas.
  Ce livre nous parle de Tim, un garçon de 17 ans qui vient de perdre ses parents, mais par dessus tout son frère aîné. Il est soupçonné de meurtre et un docteur charismatique vient alors lui proposer d'intégrer son institut pour étudier la métamorphose en ours qui a pu se passer pendant l'accident. Tim accepte mais regrette bien vite sa décision. Il est persuadé d'être tombé dans un asile de fous, et ses souvenirs de sa métamorphose n'arrangent rien. Il finira tout de même par être convaincu de la réalité de tout ça. Le roman, bien que racontant l'insertion de Tim dans l'institut de lycanthropie (étude des métamorphoses), parle aussi d'un conflit entre ce même institut et des chasseurs. Cette guerre permettra d'apporter beaucoup d'action au récit qui, sans ça, aurait été ennuyant.
  Il y avait donc de l'action, du suspense mais aussi beaucoup "d'érudition". L'auteur décrit les métamorphoses en utilisant du vocabulaire scientifique et venant de langues mortes, alors j'étais parfois un peu perdue dans toutes ces explications. ça m'est arrivé de sauter certains passages de ce genre-là car je n'arrivais pas à comprendre ce qui se disait.
  Le roman est aussi un concentré d'émotions (un peu) romantiques, même si ça ne constitue pas le centre de l'histoire. En arrivant dans cet institut, Tim fait la connaissance de Shariff et de Fiona, ses deux colocataires. Shariff est un enfant de 12 mais qui ne les fait pas du tout. Il a déjà beaucoup plus de sagesse que beaucoup d'adultes et parle souvent en phrases philosophiques. Il est donc un enfant très étrange mais que j'ai tout de suite apprécié. Vu la manière dont parlait le résumé de Fiona, on sait déjà qu'elle sera importante pour Tim. Je l'ai par contre trouvée trop dure à certains moments avec lui et complètement injuste, interdisant certaines choses aux autres alors qu'elle-même se le permet. Heureusement, certains passages rattrape le caractère parfois très énervant de Fiona. J'espère que sa relation avec Tim s’approfondira par la suite. Quant à Tim, il nous est attachant dès le début pour plusieurs raisons. D'abord, j'ai tout de suite compatis à son malheur d'avoir perdu sa seule famille et de se retrouver seul au monde, accusé de meurtre et de drogué. En plus de cela, c'est un personnage assez conciliant mais très courageux et qui sait ce qu'il veut.
  Le style de l'auteur est, dans ses meilleurs moments d'action, super addictif. Je n'arrivais plus à lâcher le roman, je devais continuer à lire pour savoir ce qui allait arriver aux héros de ce livre. En dehors des passages explicatifs sur les métamorphoses, il se lit assez facilement. Certains ont bloqué sur le début, mais je pense qu'il ne faut pas s'arrêter là car la suite peut déceler plein de très bonnes surprises.
  Pour conclure, j'ai donc passé un moment très agréable en compagnie de ce livre et je suis impatiente de lire le tome 2 de cette trilogie.


~ Bon livre... 8/10 ~

 8/50

6 commentaires:

  1. J'ai bien aimé cette lecture, car je l'ai trouvé assez différente dans sa façon d'aborder les "métamorphes".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne crois pas avoir lu d'autres livres parlant de métamorphoses donc je ne peux pas comparer, mais j'ai en effet bien aimé la manière de l'auteur à les aborder.

      Supprimer

Merci pour votre commentaire ♥

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...