dimanche 6 juillet 2014

Mon père est parti à la guerre

John Boyne
Synopsis :
 28 juillet 1914. Le jour où la guerre éclate, le père d'Alfie promet qu'il ne s'engagera pas. Et rompt sa promesse le lendemain. Quatre ans plus tard, Alfie ignore où il se trouver. Est-il en mission secrète comme le prétend sa mère ? Alfie veut retrouver son père.
Coûte : 12, 90 €
273 pages
En grand format
Gallimard jeunesse
Sorti en 2013. 

Ma critique : ce roman me tentait depuis un moment, alors je n'ai pas hésité plus que ça quand s'est présentée l'occasion de le lire. J'ai été agréablement surprise par ce roman assez court, qui a su raconter une histoire touchante.

  Tout au long de l'histoire, on découvre Alfie à diverses périodes de sa vie d'enfant : avant la guerre, pendant, au début de la guerre, à la fin... Si le début de l'histoire sert surtout à nous raconter ses souvenirs et les mettre en relation avec des faits de la guerre, le livre n'en reste pas moins intéressant. Même si à ce moment-là l'intrigue piétine un peu, je n'ai pas ressenti de longueurs et je ne me suis pas ennuyée. J'avais toujours envie d'en savoir plus car un roman sur les civils pendant la 1ère guerre mondiale, il n'en existe pas beaucoup. 
  La deuxième partie du roman est un peu plus forte en action ; je ne m'y attendais pas du tout, mais ce qui compte c'est que tout finit bien. La fin nous permet de découvrir, dans une sorte d'épilogue, le point de vue de chacun des personnages de l'histoire. J'ai beaucoup aimé ce passage, qui n'est plus entièrement centré sur Alfie.

  J'ai été attendrie par Alfie, un garçon naïf et en même temps courageux et parfois très réaliste. Il n'hésite pas à venir en aide à sa mère en travaillant en temps que cireur de chaussures. On fait également la connaissance de Kalena et de son père, des parents d'Alfie, de ses voisins... Chacun présente quelque chose sur la guerre, un aspect à propos des civils ou des soldats, parfois que je ne connaissais pas.

  L'écriture de John Boyne est très belle. A l'image du caractère d'Alfie, elle est innocente et naïve. Je l'ai aussi trouvée farfelue, ce qui m'a parfois fait rire. ça permet d'ajouter une petite dose de légèreté dans un récit touchant. Les pages ont défilé à toute vitesse, je ne pouvais plus arrêter ma lecture. Ce livre est à n'en pas douter, une merveille à dévorer.

  Je pense que vous l'aurez compris, j'ai adoré ce roman. Il présente dans un récit rare la guerre vécue par les civils et de nombreuses choses à ce propos que je ne connaissais pas. Un livre à lire absolument !
 
  ~ Très bon livre... 9/10 ~

6 commentaires:

  1. Heu... Il n'y a pas de critique ? Ou alors c'est mon ordi qui charge mal ? Mais ça s'arrête à "Ma critique" et il n'y a rien ensuite...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Désolée, c'est un beug de mon ordi quand j'écrivais ma critique -_-'

      Supprimer
  2. C'est un roman touchant sur un sujet peu abordé . Contente qu'il t'ai plu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je trouve aussi que le sujet est assez peu abordé.

      Supprimer
  3. Voilà un livre qui m'a beaucoup touché. Lire ta chronique me donne envie de le ressortir de ma bibliothèque. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends, il m'a aussi beaucoup touché :)

      Supprimer

Merci pour votre commentaire ♥

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...