mardi 5 août 2014

Love letters to the dead

Ava Dellaira
Synopsis :
 Au commencement, c'était un simple devoir. Ecrire une lettre à un mort. Laurel a choisi Kurt Cobain, parce que sa grande soeur May l'adorait. Et qu'il est mort jeune, comme May. Très vite, le carnet de Laurel se remplit de lettres où elle dresse son propre portrait de lycéenne, celui de ses nouveaux amis, de son premier amour... Mais pour faire son deuil, Laurel devra se confronter au secret qui la tourmente, et faire face à ce qui s'est réellement passé, la nuit où May est décédée. Love letters to the dead est une lettre d'amour à la vie.
Coûte : 16, 95 €
319 pages
En grand format
Michel Laffon
Sorti en 2013.

Ma critique : j’attendais avec impatience l’occasion de pouvoir lire ce roman. Je l’ai tout de suite remarqué grâce à sa couverture, magnifique et dont je ne me lasse pas. Ensuite, le titre m’a interpellé et j’ai trouvé le résumé et l’idée originaux. Et ce qui a achevé de me convaincre, c’est tous ces avis proches du coup de cœur ! Il me tardait de le lire.

  Je dois dire que je ne m’attendais pas du tout à ça. On découvre Laurel qui, à travers des lettres adressées à des célébrités mortes, nous raconte sa vie et son passé. J’ai aimé le concept de lettres aux morts qui, en plus, délivre beaucoup d’informations sur leur vie et, je ne les aurais jamais connus ainsi si je n’avais pas lu ce roman.

  Tout au long du roman, Laurel fait des allusions à la mort de sa grande sœur qu’elle idolâtrait, sans pour autant nous révéler vraiment les circonstances. On assiste également à sa vie au lycée, sa rencontre avec Hanna et Natalie, Skye, Tristan et Kristen, et le cadre familial dans lequel elle vit. Je me suis d’abord senti mal à l’aise pendant un bon nombre de pages : le récit, le malaise de Laurel…  Au milieu du livre je me sentais déçue, ne trouvant pas le coup de cœur que j’y attendais. L’histoire me déprimait. Puis, finalement, je me suis dit : « c’est bien en fait, c’est un bon livre ». Ce qui a changé, je ne sais pas. J’ai trouvé que l’histoire s’éclairait.

  Laurel finit par confier dans ses lettres ce qui s’est passé la nuit de la mort de May. Ce passage m’a touché. La fin annonce de belles choses pour la suite, et je suis contente que le roman finisse sur cette note-là.

  Je n’ai pas toujours réussi à m’attacher à Laurel. Elle semblait avoir des troubles que je ne comprenais pas. Heureusement, elle a réussi à se reprendre en main et j’ai fini par bien l’apprécier. J’ai beaucoup aimé découvrir les moments de famille même si celle-ci était éclatée. J’en voulais, comme Laurel, à sa mère et je comprenais très bien la première pour cela. J’ai adoré tante Amy et le père de Laurel. S’il y a bien des personnages qui m’ont touché et que j’ai aimé, c’est eux. Les amis de Laurel ainsi que la prof d’anglais m’ont également bien plu, souvent drôles, surtout Tristan et Kristen !
  A l’inverse, je ne me suis pas sentie proche de May…

L’écriture de l’auteur est assez particulière. Belle, elle semble fragile et sait transmettre des sentiments au lecteur. Dans Love letters to the dead, j’ai retrouvé un peu du monde de Charlie dont Ava Dellaira dit que l’auteur est justement son mentor, et des romans de Cat Clarke, dangereux, torturés et où l’explication finale arrive de la même manière.

  Je suis contente d’avoir persévéré dans ma lecture, qui au début me rendait triste et qui finalement m’a beaucoup apporté. Des réflexions, des rêveries, des connaissances, des émotions. Merci chère Ava Dellaira, et lisez-tous ce livre !

 ~ Très bon livre... 9/10 ~

20 commentaires:

  1. C'est un super roman, je suis contente qu'il t'aie plu!

    RépondreSupprimer
  2. J'hésite encore à le lire car les avis sont assez variés. Tant mieux s'il t'a plu, comme quoi parfois faut préserver dans une lecture pour qu'elle nous plaise :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai, mais au début je n'en avais lu que des positifs. J'ai horreur d'abandonner des livres en cours !

      Supprimer
  3. Encore un livre que l'on chronique en même temps ^^
    Comme toi, j'ai beaucoup aimé le concept de ces lettres qu'écrit Laurel. Je crois que nous avons eu à peu près le même ressenti, sur le début, la tristesse et, finalement, la révélation sur ce beau livre.
    Et, comme toi, j'ai comparé ce livre à Le monde de Charlie ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais aller voir ta chronique maintenant que suis rentrée, je suis curieuse de voir ça :D
      Je les ai trouvé très semblables ces deux romans...

      Supprimer
  4. Un livre qui m'a bouleversé... :,)

    RépondreSupprimer
  5. Un roman très sympa et une couverture magnifique, je l'ai beaucoup aimé aussi ;)

    RépondreSupprimer
  6. J'ai lu du bon sur ce livre et su moins bon aussi, et comme le résumé ne me tente pas plus que ça, je passe mon tour pour ce livre, de toute façon je peux pas tout lire XD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, les avis sont divers (même si je ne m'en rends compte que maintenant). C'est très vrai, il existe tellement de livres dans le monde X)

      Supprimer
  7. J'ai eu un énorme coup de cœur pour ce livre ^^ il m'a hanté longtemps après l'avoir terminer :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'y repensais assez souvent aussi, surtout aux célébrités mortes, en fait ! Je suis contente qu'il t'ait plu.

      Supprimer
  8. Il me tente beaucoup ^^ ta chronique me donne d'autant plus envie.
    Puis...j'avoue être très attirée par la couverture !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te comprends pour la couverture :) j'espère que tu pourras le tenter et qu'il te plaira !

      Supprimer
  9. Il faudrait que je le tente ! Sinon, j'adore définitivement cette couverture :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ♥♥ bonne future lecture, même si c'est pas encore sûr ^^

      Supprimer

Merci pour votre commentaire ♥

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...