mercredi 3 mai 2017

Confessions d'un ami imaginaire

Michelle Cuevas
Synopsis :
Jacques Papier a l'impression que personne ne l'aime. La maîtresse l'ignore quand il lève la main, personne ne lui passe le ballon en sport. Heureusement qu'il y a Fleur, sa sœur et meilleure amie, qui le comprend si bien. Un jour Jacques apprend que sa sœur Fleur a un ami imaginaire. Il se met à son tour à s'inventer un ami imaginaire. Et si lui-même n'était pas tout à fait réel ?
Coûte : 13 € 95
196 pages
En grand format
Nathan 
Sorti en 2017.

Merci à Samia Chauvin et aux éditions Nathan pour cet envoi !
Ma critique : voilà un livre jeunesse dont je suis contente de parler. Je n'ai plus vraiment l'habitude de lire des livres s'adressant à une tranche d'âge jeune (celui-ci est accessible à partir de 8 ans) mais ça a été un réel plaisir de découvrir celui-ci, malgré le fait que l'adulte caché à l'intérieur de moi trouve parfois à redire sur certains aspects. 

  Comme le résumé l'indique, Jacques Papier est un ami imaginaire qui s'ignore. J'ai trouvé que le début s'étendait trop sur l'incompréhension de Jacques face au fait d'être invisible. Face à des situations très évidentes, il ne semble se rendre compte de rien et c'était parfois assez exaspérant. Même s'il faut reconnaître que si je l'avais lu plus jeune, je n'aurais pas du tout été exaspérée... Mis à part ça, j'ai beaucoup aimé le principe de cette histoire que j'ai trouvé à la fois drôle et original. Les thèmes de l'invisibilité et du sens de la vie sont traités avec humour, ce qui permet de dérider un sujet qui peut paraître aussi bien réel qu'imaginaire. 

  Jacques Papier, découvrant enfin sa véritable nature (à travers force situations comiques), va décider de prendre son destin en main et passer par de nombreuses péripéties, toutes aussi rocambolesques les unes que les autres (oui, je suis d'humeur poétique aujourd'hui). Il va rencontrer tout un tas d'enfants radicalement différents les uns des autres mais aussi attachants que leurs amis imaginaires. Jacques Papier, quant à lui, devient un peu plus attachant à chaque page, quand au début son caractère grognon faisait parfois obstacle à cet attachement. J'arrivais mieux à le comprendre au fur et à mesure.

  Les illustrations, réalisées par l'auteure elle-même, ajoute un réel côté poétique et attractif à ce roman. Elles collent parfaitement avec l'univers déjanté des amis imaginaires et apportent d'après moi un vrai plus à l'histoire. La plume de l'auteure elle-même est très agréable : complètement enfantine mais sans oublier de nous faire ressentir des émotions, je la trouve parfaite pour ce type de récits.

  C'est donc un petit roman qui se lit très vite et remplit parfaitement sa "mission" de divertisseur, sans oublier pour autant d’amener une bonne dose d'humour sensible et un héros qui évolue.

Bon livre... 3/5 ~

4 commentaires:

Merci pour votre commentaire ♥

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...