vendredi 15 décembre 2017

Oniria tome 4, le réveil des fées

B. F. Parry
Synopsis :
La situation d'Eliott semble désespérée. L'équipe des rebelles a volé en éclats, Katsia est passée dans le camp ennemi et l'esprit du jeune terrien est coincé à Oniria. Le seul endroit où il est encore en sécurité est Oza-Gora. Mais la ville du Sable est à son tour menacée par la folle ambition de La Bête et de ses cauchemars. Le sort d'Eliott est plus que jamais lié à celui du monde des rêves : pour se sauver, il n'a pas d'autre choix que de sauver Oza-Gora.
Coûte : 16, 50 €
445 pages
En grand format
Hachette
Sorti en 2016.

Mon avis sur les autres tomes de la série : tome 1 - tome 2 - tome 3 -
Ma critique : et voilà le dernier tome d'Oniria fini. Il s'agit d'une série française qui s'est révélée être une excellente surprise, s'améliorant à chaque tome. J'ai tout de même trouvé le tome 4 un poil en-deçà du précédent tome.

  La situation à la fin du tome 3 paraissait catastrophique, presque impossible à inverser, semblait-il : de nombreux retournements de situation avaient changé la donne pour Eliott et sa bande à la recherche de son père et de son sablier. En commençant le tome 4, je me posais donc sérieusement la question de savoir comment Eliott allait bien pouvoir s'en sortir. Ce que j'ai aimé, c'est que pour résoudre cette énorme aventure commencée dans le premier tome et qui s'est complexifiée au fil des pages, l'auteure mobilise chacun de ses personnages, y compris ceux auxquels on s'attendait le moins.

  On est donc assez loin de l'histoire cliché où le personnage principal, le héros, est presque sans défauts et tout-puissant, sauvant la situation à lui tout seul à chaque occasion. Ici, il s'agit de complicité, de collaboration où chacun a sa part à jouer et où Eliott, pourtant le héros de l'histoire, accomplit un rôle assez similaire à celui des autres, sauver le monde d'Oniria.

  Les chapitres permettent d'alterner les points de vue de plusieurs personnages : Louise, Eliott, Katsia, etc. Et j'ai adoré cette diversité d'opinions, on en apprend bien plus sur ces personnages tous aussi forts les uns que les autres. A travers eux sont véhiculées de nombreuses valeurs et il y a véritablement une forme de leçon de sagesse à retenir de cette série dans son entier.

  Ce qui m'a plus gêné, en revanche, c'est certains passages qui me donnaient l'impression de ne pas avoir beaucoup de lien avec l'histoire en général et de ralentir l'intrigue plus qu'autre chose. Je ne me suis pas non plus sentie aussi à fond dans l'histoire qu'avec le tome 3, aussi suspendue à ce qui se déroulait. Ce quatrième tome n'en reste pas moins bon, mais ce n'est pas le coup de cœur que j'attendais.

  Un tome un peu moins bon que le précédent selon mon ressenti, mais une action bien remplie qui clôt une excellente série française. Oniria est une série jeunesse à ne pas sous-estimer !

~ Bon livre... 3/5 ~

6 commentaires:

  1. Je garde de bons souvenirs de cette saga :)

    RépondreSupprimer
  2. Pas de coup de coeur, dommage. Mais, une excellente saga, nous sommes d'accord :)

    RépondreSupprimer
  3. Une très bonne saga dont l'intrigue est devenue plus intense au fil des tomes. Dommage que tu es trouvé ce dernier moins bon

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dommage, d'autant plus que le tome 3 annonçait peut-être un coup de cœur pour le 4 :/ mais j'ai tout de même passé un très bon moment !

      Supprimer

Merci pour votre commentaire ♥

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...