vendredi 20 juin 2014

Les vivants tome 1

Matt de la Pena
Synopsis :

Vous regretterez d'avoir survécu...

Shy, jeune Américain d'origine mexicaine, a choisi ce job d'été pour mettre de l'argent de côté. Quelques mois à bord d'un luxueux navire de croisière vont lui permettre d'engranger les pourboires. Il sera ainsi en mesure d'aider sa mère et sa soeur à régler les factures. Que demander de mieux ? Des bikinis à ne plus savoir ou regarder, des buffets garnis à volonté, et peut-être même une fille ou deux. Après tout, chaque croisière rassemble des gens de tous les âges et de tous les horizons...
Mais lorsque le tremblement de terre le plus destructeur jamais enregistré dévaste la Californie, la vie de Shy bascule. Et ce séisme n'est que le premier d'une longue série de désastres. Ceux qui sont encore vivants devront se battre pour le rester...
Coûte : 17, 90 €
382 pages
En grand format
Robert Laffont -collection R
Sorti en 2013.

Ma critique : comme bien souvent, ce roman au début de sa sortie ne me tentait pas plus que ça. Et finalement... J'ai lu des avis, le résumé, je l'ai vu en librairie. Et j'ai eu envie de le lire. Eh bien, que dire ? J'ai aimé et j'ai été déçue, ce qui forme un mélange assez étrange. J'ai envie de lire la suite et j'en garde un bon souvenir mais je trouve ce roman étrange.

  Nous suivons Shy, aux origines plutôt modeste, à travers ses péripéties. D'abord un flash-back, durant lequel il assiste à un suicide en y restant impuissant, puis des journées folles sur un paquebot de luxe et, le plus intéressant, un climat dévastateur qui fait des millions de morts. Ces tsunamis, ces séismes, étaient annoncés comme le sujet principal du roman. Et pourtant ! J'ai senti tout au long de ma lecture qu'un autre sujet était tout aussi important, même si le résumé en parlait beaucoup moins. Je vais donc parler des catastrophes naturelles en premier. 

  Celles-ci sont abominables. Je n'ai pas tout à fait l'habitude de lire de l'apocalyptique, et je n'ai pas trop d'avis sur la matière. Car on ne peut pas dire que le contenu m'ait plu : c'est vraiment horrible, ce qui leur arrive. Mais l'auteur a su m'appâter, j'étais scotchée au livre, je voulais savoir qui s'en sortirait et qui allait mourir dans d'atroces souffrances. ça me mettait aussi un peu mal à l'aise : ce qui arrivait avait vraiment des allures réelles... Et si ça nous arrivait ? J'avoue, ce roman m'a foutu un peu le doute et j'y pense pas mal. On peut dire que Matt de La Pena sait s'y faire, pour mettre le lecteur à l'aise !

  Le deuxième sujet qui dispute sa place au premier n'est autre que la maladie de Romero qui, avant même que les catastrophes naturelles arrivent, mine notre personnage principal. Cette maladie, arrivée d'abord dans les villes pauvres, peut tuer en à peine deux jours. Elle fait des millions de morts et c'est seulement quand les villes de "riches" sont touchées que les scientifiques acceptent de se pencher sur ce cas pourtant très inquiétant. Le complot qu'on découvre derrière cette maladie est ahurissant ; et pourtant, je le pressentais depuis un bon moment. ça n'a donc pas été une grande surprise pour moi quand je l'ai lu, au contraire des personnages qui n'en reviennent pas. Je pense que tout ça, la maladie, le complot, ont été imaginés pour démontrer l'injustice que subisse les pauvres. Une tentative certes maladroite, mais que j'ai apprécié la fin.

  Ce que j'ai trouvé le plus étrange dans ce roman, c'est clairement la fin. J'avais vraiment l'impression que ça partait en sucette tellement c'était gros. Mais bon, on sentait qu'il y avait un truc pas nette. Cette fin me laisse donc mitigée : elle ne laisse aucune promesse pour le 2ème tome. Que va-t-il se passer ? De plus, on a appris que le neveu de Shy avait été touché par la maladie de romero. Le fait de ne pas savoir ce qui lui est arrivé et l'état des dégâts causés par les tremblements de terre me stressent un peu. Je ne sais pas du tout à quoi m'attendre pour ce deuxième et dernier tome de la série.

  Shy n'est pas vraiment le genre de mes personnages préférés. Il n'a pas beaucoup de préoccupations, à part les filles et la maladie de romero. Néanmoins, j'admire son sang-froid qui lui a permis de survivre à toutes ses épreuves sans y laisser sa tête. Même si ce roman montre bien que dans ce cas-là, survivre, c'est comme jouer à la roulette-russe.
Je n'arrive pas à cerner Carmen, la fille dont est amoureuse Shy. Je sais pas, je la sens pas bien même si elle a l'air sympa, elle m'agace. Quant à Allyson, la fille de riche qui se retrouve la compagne d'infortune de Shy, une fois qu'on a réussi à la connaitre, elle ne nous apparaît plus du tout pareil et est beaucoup plus sympathique !
Cireur est un personnage mystérieux sur qui j'ai très envie d'en savoir plus. Indéniablement, s'il y a bien un personnage qui m'a plu dans ce roman, c'est lui.

  L'écriture de l'auteur est simple, les pages se tournent sans effort, autant parce que la plume nous emporte que parce que l'histoire est intrigante et qu'on a envie d'en savoir plus. Cependant, elle n'a pas su me conquérir complètement : il lui manquait quelque chose de magique (oui, ça fait très naïf, dit comme ça !).

C'est sûr, j'ai plusieurs choses à reprocher à ce bouquin (enfin, à l'auteur) : les personnages, une fin bizarre, une écriture que j'aurais aimé plus autrement. Mais il y a également plein de choses que j'ai aimé : le fait que ça me change de mes lectures habituelles, qu'il soit un livre à double sujet. Je n'ai plu qu'à voir ce que donne le tome 2 !

~ Bon livre... 8/10 ~


16 commentaires:

  1. Dans ma PAL depuis un petit moment... Le sujet a l'air sympa et le côté post apo plutôt bien mené. Ta chronique me donne envie de le sortir en tout cas ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est vrai, le côté apocalyptique est bien mené ! Enfin, je n'ai pas non plus lu beaucoup de romans de ce genre ^^
      Tant mieux ! Bonne future lecture =)

      Supprimer
  2. Un livre, qui, comme toi, ne m'aurait pas forcément donné très envie comme ça. Et pourtant... maintenant, avec ton avis, il me tente bien ^^

    RépondreSupprimer
  3. A sortir de ma PAL à l'occasion. Merci de me le rappeler

    RépondreSupprimer
  4. Aaah moi il me fait envie depuis sa sortie ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu auras l'occasion de le lire prochainement, alors ;)

      Supprimer
  5. Il faut que je le lise mais pas dans mes priorités!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprend, mais si tu as besoin d'une lecture qui se lit rapidement, celle-là est vraiment pas mal !

      Supprimer
  6. Le résumé est trop accrocheur, je trouve !!
    Enfin, je ne sais pas trop quoi en penser avec ta chronique, mais je vais sûrement essayer qu'en même parce qu'il me tente bien :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai, ça plonge dans l'ambiance direct !
      Mon but n'était pas de te rebuter à le lire, loin de là ^^ j'espère que tu pourras le lire quand même.

      Supprimer
  7. Je l'ai commencé aujourd'hui pour me changer les idées : une lecture qui accompagne celles que j'ai en cours, en gros. ^^ Je suis arrivée vers la page 50 et je suis très curieuse concernant la maladie de Romero. Par contre, les points négatifs que tu cites me font un peu peur haha. M'enfin, on verra bien ! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sûr c'est une bonne idée comme procédé, j'avais fait pareil ! J'espère qu'il te plaira et que tu n'auras pas ces points négatifs. Bonne fin de lecture :)

      Supprimer
  8. Je l'avais beaucoup aimé ^_^
    Je me demande comment sera la suite...

    RépondreSupprimer
  9. Aaaaah, il faut que je lise ce roman :)♥

    RépondreSupprimer

Merci pour votre commentaire ♥

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...